LE PRODUIT

Le Riz de Camargue IGP se présente sous différentes formes : riz complet, semi-complet, riz blanc, riz étuvé. Selon les variétés cultivées, il existe plusieurs formats de grains (ronds ou longs), des couleurs allant du blanc au brun, et offre des parfums naturels différents. Il peut être commercialisé pur (même format et même état d'élaboration) ou provenir de mélange de riz.

ARÔMES & SAVEURS

Les grains peuvent être longs et fins, ou ronds. Le Riz de Camargue peut dégager des arômes de jasmin et de fleurs. Il est principalement reconnu pour son homogénéité et sa pureté liés à la maîtrise des conditions de production et du milieu de culture.

UN PRODUIT, UN TERRITOIRE

Cultivé en pleine nature par des hommes respectueux de leur environnement, l'IGP Riz de Camargue est le résultat d'un savoir-faire ancien. Loin de l'image des rizières asiatiques en terrasses, la rencontre du sel marin, de l'eau du Rhône et du mistral sur une zone plate, fait de ce territoire un milieu naturel unique et exceptionnel pour la culture du riz.

UN PRODUIT RECONNU

Les premières mentions du riz camarguais remontent au XIIIème siècle. Mais la riziculture moderne en Camargue débute véritablement après l’endiguement du Rhône en 1855 avec, à son apogée, près de 35 000 hectares cultivés. 200 riziculteurs camarguais produisent aujourd'hui un tiers de la consommation française de riz. Le Riz de Camargue a été est reconnu IGP en décembre 2013.

Le saviez-vous ?

Une ambassadrice du riz est élue tous les deux ans au moment des semailles. Jeune fille issue du monde rizicole camarguais, elle est le symbole de la jeunesse, du dynamisme et du renouveau du Riz de Camargue lors de toutes les manifestations traditionnelles et culturelles. C’est elle qui ouvre en septembre, escortée de ses gardiens, les festivités des Prémices du riz à Arles.

CONTACTEZ LES PRODUCTEURS

Syndicat des riziculteurs de France et filière

Mas du Sonnailler n°80
13200  ARLES
France

Tél. : 04 90 49 82 00

Site web: http://www.rizdecamargue.com/

* mention obligatoire

DE LA RÉGION

Crédits photos: Ray Wilson, Syndicat des riziculteurs de France et filière